Press Release / 19 Février 2007

Angola: Demande de libération immédiate d'une activiste contre la corruption demandée

Global Witness, une organisation travaillant sur les droits de l'homme et la corruption, exige la libération immédiate et inconditionnelle de leur employée Dr. Sarah Wykes, une activiste internationale hautement respectée faisant campagne contre la corruption.

Dr Wykes a été arrêtée par des policiers angolais armés dimanche 18 février au matin à Cabinda, alors qu'elle se trouvait en Angola, un pays riche en pétrole, pour rencontrer des représentants de la société civile locale et discuter des progrès dans la transparence du secteur pétrolier angolais.

Elle a été arrêtée et emmenée de son hôtel à un commissariat de police, n'a reçu ni nourriture ni eau pendant au moins 5 heures avant d'être inculpée et détenue dans une prison locale tard hier soir.

Selon les informations disponibles Dr Wykes a été accusée d'espionnage  et a été emmenée au tribunal de Cabinda ce matin. Global Witness réfute toute allégation d'espionnage par le Dr Wykes. Aucune preuve justifiant cette accusation n'a été fournie. Les autorités angolaises refusent le choix d'avocats du Dr Wykes et insistent pour lui assigner un avocat du gouvernement.

Dr Sarah Wykes est une activiste infatigable, faisant campagne pour la transparence dans le secteur pétrolier et son arrestation et détention sont une atteinte à ses droits humains. Elle doit être libérée immédiatement et inconditionnellement.

Pour plus d'informations, contactez: +44 (0)20 7561 6361, +44 (0)20 7561 6395 or +44 (0)7843 058 756