Press release / 21 Marzo 2019

LE SECTEUR DU CAOUTCHOUC CHERCHE À METTRE FIN À L'ACCAPAREMENT DES TERRES ET À LA DÉFORESTATION

Selon l'organisation non gouvernementale Global Witness, une nouvelle initiative mondiale lancée aujourd'hui pourrait jouer un rôle clé dans la lutte contre la déforestation dévastatrice et l'accaparement des terres causés par l'expansion des plantations de caoutchouc.

La Plate-forme mondiale du caoutchouc naturel durable (Global Platform on Sustainable Natural Rubber - GPSNR), mise en place aujourd'hui lors du Sommet mondial du caoutchouc à Singapour, est la première initiative internationale de groupes à intérêts multiples visant à lutter contre les dégradations environnementales et les atteintes aux droits de l'homme engendrées par le secteur du caoutchouc. 

On retrouve parmi les membres de la plate-forme des fabricants de pneumatiques et constructeurs automobiles de grandes marques, des producteurs et transformateurs de caoutchouc ainsi que des ONG internationales. Au cours de la dernière décennie, le secteur du caoutchouc a pris de l'ampleur, mais les pays producteurs étant à court de terres pour le produire, les sociétés de plantation de caoutchouc se sont étendues sur de nouvelles terres, ce qui a eu des conséquences désastreuses. 

En Asie du Sud-Est, les grandes plantations de caoutchouc ont été l'un des principaux facteurs d'accaparement des terres et de déforestation ; une nouvelle réalité du secteur dénoncée par Global Witness.

« Cet effort collaboratif est une première étape prometteuse dans la recherche de solutions aux problèmes de durabilité de la chaîne d'approvisionnement du caoutchouc », a déclaré Ali Hines, de l'équipe Land and Environmental Defenders. « Les fabricants de pneumatiques participant à ce projet représentent les deux tiers de la production mondiale de pneumatiques, ce qui constitue une véritable opportunité pour aider les communautés, prévenir la déforestation dévastatrice et apporter des changements réels dans le secteur à l’échelle internationale ».

La Plate-forme mondiale du caoutchouc naturel durable a vu le jour il y a dix-huit mois dans le cadre du projet sur le secteur du pneumatique du Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (World Business Council on Sustainable Development - WBCSD). Elle répond à la pression mise par Global Witness pour faire appliquer des normes strictes et des mécanismes de conformité rigoureux afin d'aider à faire face aux terribles abus perpétrés par la filière du caoutchouc, mis en avant par des investigations comme celle de Rubber Barons.

Un rapport de Greenpeace publié l'année dernière a montré que les problèmes relatifs au secteur du caoutchouc sont toujours d'actualité, en révélant la destruction de forêts tropicales et « l'accaparement de terres » au Cameroun par une filiale de Halcyon Agri, un géant mondial du caoutchouc qui approvisionne les plus grandes marques mondiales de pneumatiques telles Michelin, Goodyear et Continental.

Cette plate-forme s'inscrit dans le prolongement d'engagements de la part de grandes marques de pneumatiques, dont Michelin, Pirelli, Goodyear et Bridgestone, à appliquer certaines politiques. Cependant, plusieurs de ces politiques s'avèrent insuffisantes pour protéger les forêts encore intactes et les communautés autochtones, ce qui rend d'autant plus critique pour la plate-forme la nécessité d'adopter des normes solides.

 « La plate-forme représente une bonne occasion pour les sociétés de se livrer à une « course » pour atteindre les plus hautes normes en matière de diligence raisonnable afin d'éliminer les problèmes d'accaparement des terres et de déforestation dans la chaîne d'approvisionnements du caoutchouc », a déclaré Hines.

« Cependant, les sociétés ne devraient pas attendre que les normes de la plate-forme soient en vigueur. Si le développement durable et les droits de l'homme sont aussi importants pour elles qu'elles le prétendent, elles devraient déjà faire des efforts pour mettre en place leurs propres politiques d'approvisionnement en caoutchouc durable. La plate-forme ne pourra réussir que si les engagements des sociétés se concrétisent par des actions ».

/ ENDS

Contacts

Heather Iqbal, Senior Communications Advisor

[email protected]

+44 (0) 20 7492 5890

Ali Hines, Land Campaigner

[email protected]

+44(0) 7738 712 955

Recent press releases